Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de josidentelle
  • : blog dédié à la passion de la dentelle, et des travaux manuels. Et des chats qui m'accompagnent dans cette démarche.
  • Contact

  • josidentelle
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. 
Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées.
J'aime tous les travaux manuel
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées. J'aime tous les travaux manuel

Pour les cours et stages,voir en bas du blog

54239291-AWARD-DE-MAI

merci Gisou, je suis fière de ton présent

 

award[1]

 

merci, pour ces récompenses

Recherche

18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 16:36

APPARITION DU TISSAGE DE SOIE.

 

Les historiens les plus érudits s'accordaient jusqu'ici à fixer à l'an 1585 l'apparition du tissage

de la soie dans la région de st Didier (Haute Loire), ainsi qu'à St Etienne (Loire).

 

De longues et patientes recherches faites dans les archives de toute la région, nous ont permis

d'établir qu'un quart de siècle avant 1585 il existait à St Didier, non pas un tissotier mais 34.

Dès 1535, l'industrie de la soierie était établie en Velay et Forez.

 

Le créateur du tissage de soie dans nos régions semble même avoir été, du même coup,

le créateur de la dentelle vellave. C'était un enfant de Bologne, nommé GAYOTTI, que

François 1er avait ramené d'Italie pour installer les premiers métiers à tisser.

Bologne était alors, à la fois, l'un des centres les plus réputés de la dentelle et de la soie.

Le côté le plus curieux de l'oeuvre de Gayotti fût d'être essentiellement Séguso-Vellave.

 

De cette communauté d'industrie, née au même moment dans les deux pays Forézien

et Vellave, et restée longtemps isolée dans ces deux contrées, naquit une incroyable fusion

entre les familles des deux provinces.

 

 

blog josidentelle421

 

De curieux documents de Gustave Arsac ( ancien avoué au Puy) montrent comment se pratiquait

alors le commerce de la soierie. Celui ci marchait alors de paire, au moins dans le Velay avec

l'industrie dentellière.

Nos premiers dentelliers ponots ( habitants du Puy en Velay) furent à l'origine des tissotiers

de soye. Ils ne se spécialisèrent que plus tard dans la dentelle, qu'ils menaient alors de front

avec le ruban.

Cette commune origine des deux négoces, attestée d'ailleurs par l'expression

" faire travailh et négoce de marchandizes de dentelle et de soye" (texte de 1609)

 

 

blog josidentelle422

 

 

Dentelles et rubans nous vinrent à la fois de Bologne, l'un et l'autre étaient, par essence,

des tissus faits de fils croisés, ornés parfois de dessins et festons en fils de soie, d'or où

d'argent.Tous deux étaient des passements de luxe, destinés à parer vêtements, tentures,

chasubles, écharpes où devants d'autel.

 

blog josidentelle423

 

Extraits des origines de l'industrie de la dentelle et de la soie et ses fondateurs

en velay et en forez.

 

Photos:  Dentelles véritables aux fuseaux.    La forézienne

Barlet-Petit & Cie Usson En Forez

 

 

Suite prochainement

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 18:40

EN PREPARATION UN DOSSIER SUR LES ORIGINES DE L'INDUSTRIE

DE LA DENTELLE ET DE LA SOIE.

 

L'essor de la dentelle dans la région Séguso-vellave est lié étroitement  à

celui du tissage de la soie.

 

En parcourant ce petit fascicule, j'ai fait le rapprochement avec un livre sur les origines

de l'industrie de la dentelle et de la soie. De A. BOURBON-LASHERMES de 1930.

 

 

 

 

blog josidentelle419

 

 

On sait qu'à l'époque de la conquête Romaine les vainqueurs détachèrent du pays

des Vellaves (link )et de celui des Ségusiens (FOREZ) une bande de terrain dont ils formèrent

une province nouvelle, appelée SEGUSO-VELLAVE, destinée à constituer une sorte

d'état-tampon entre le pays des Allobroges link)    et des Helviens (Vivarais), qui leur était soumis,

et celui des Arvernes (link) qui  gardait son indépendance.

 

Or c'est précisément dans cette région qu'est née chez nous l'industrie de la soie.

 

blog josidentelle420

 

 

La Dentelle!.... voilà un mot qui fit vibrer souvent plus d'un coeur féminin

et suscita plus d'un désir.

 

Qui est celle d'entre vous, qui n'a jamais rêvé d'en porter à son corsage où

à sa robe, d'en orner son trousseau, de la voir figurer sur sa table, décorer sa maison!

Comme elle rend une femme séduisante, et comme un intérieur, grâce à elle,

prend tout de suite une note de gaieté et d'élégance.

 

extrait de la fabrique de dentelle "la Forézienne"  BARLET- PETIT & Cie

à Usson en Forez ( Loire)

 

 

Suite prochainement.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 19:05

VOICI DONC CE TABLEAU EN SON INTEGRALITE.

 

lithographie-henri-IV 4933

 

 

Et oui, il s'agit bien de HENRI IV et de sa famille, recevant l'ambassadeur de Toscane.

 

De gauche à droite:   Dom Pedro de Tolède, MARIE DE MEDICIS avec Henriette de France,

 

Christine, Gaston,     LOUIS XIII      et     HENRI  IV

 

Inscriptions au bas du tableau. 

Ingres Pinx 1817          Richomme Del & sculp 1835

 

 

 

Un grand bravo à Marie Jo qui la première a reconnu Marie de Médicis.       link

 

Et une mention spéciale, à Michelle (Lavandine) pour son complément d'information.  link

Et ses explications de la croix huguenote que porte Henri IV ( Voir commentaires sur article n°2)

                                                                                                          ( Histoire suite)

 

Pour rappel.

 

Henri IV Né à Pau le 14 Décembre 1553

              assassiné à Paris le 14 Mai 1610 par Ravaillac

Fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne III D'Albret Reine de Navarre.

 

A régné de 1572 à 1610.

 

 

 

Marie de Médicis  née à Florence le 26 Aout 1573

                             décédée le 3 juillet 1642 à Cologne

Fille de François 1er de Medicis et de Jeanne archiduchesse d'Autriche.

  

épouse  Henri IV le 17 Décembre 1600.

régente jusqu'en  1617.  

 

De leur union naissent 6 enfants.

Louis en 1601, Elisabeth en 1602, Christine( Chretienne) en 1606,

Nicolas  en1607, Gaston en1608 et Henriette Marie en 1609.

 

Sur ce tableau, il manque deux enfants.

Elisabeth et Nicolas de France.

 

En regardant bien le tableau et sachant que Henri IV est mort le 17 décembre 1610.

Et que Henriette étant née le 26 Novembre 1609.

Par déduction, nous sommes certainement très proche de sa mort.....!!!!

  

Nous pouvons observer que les belles dentelles sont pratiquement sur tous les

personnages, même sur la servante dans l'ombre. Elles commencent à envahir le royaume.

 

Marie de Médicis et sa belle chérusque en 1595.

 

Tableaux 4945

 

Chérusque:  Collerette en dentelle qui était placée au-dessus du décolleté des robes.

 

 

Bonne journée. 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 17:39

SUITE DE LA DECOUVERTE DU TABLEAU. (Lithographie)

 

Continuons dans le décor.

 

Détail de la tapisserie, derrière la belle dame.

 

lithographie-henri-IV 4914

 

 

Un autre personnage.

 

lithographie-henri-IV-4046.JPG

 

 

Et celui ci, il vous dit quelques chose...???

 

lithographie-henri-IV 4912

Détail de sa médaille.

 

lithographie-henri-IV 4928

 

Allez, j'attends vos réponses.

 

La totalité du tableau demain.

 

Bonne journée.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 18:11

NOUS SOMMES EN 1........???

 

Toujours sur la route de st Amand Montrond......!!!!

Nous nous sommes arrêtés dans quelques brocantes......!!!

 

Dans une, Jean Louis,( toujours  lui) a découvert une lithographie se rapportant à la dentelle,

à peine visible sur un mur.

Nous l'avons ramené, après négociation ...!!! 

 

Avant de vous la livrer en son intégralité, nous allons faire un petit jeu...si vous le voulez bien.

Je vais vous mettre les personnages de cette scène, à vous de me dire de qui il s'agit....!!!

 

D'abord on plante le décor, avec les jouets.

 

lithographie-henri-IV 4911 

  

lithographie-henri-IV 4042

 

 

De plus prés.

 

lithographie-henri-IV 4054

 

Ensuite, on va chercher des détails.

Pour cela  j'utilise la photographie macro. 

 

 lithographie-henri-IV 4053

 

Ce sont les jouets d'époque, très jolie la poupée, à l'image des personnages....!!!!

 

Savez depuis combien de temps les poupées existent.....   .link

 

lithographie-henri-IV 4045

 

Ensuite quelques personnages.

Cette belle dame avec son enfant......

 

lithographie-henri-IV 4929

 

lithographie-henri-IV 4037

 

 N'est elle pas belle avec sa chérusque....????

 Et cette dentelle....???

 

 

Mais qui est elle? et qu'est ce qu'une chérusque?

 

Pour la situer les photos de ses autres enfants.

 

lithographie-henri-IV 4048

 

 

Cette jeune fille se nomme Christine.

 

lithographie-henri-IV 4049

Et ce jeune homme Gaston.

 

ça vous aide?

 

 

 

Bien, j'attends vos propositions....... la suite demain.

 

Bonne journée.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 22:09

C'EST A CINQ MINUTES DE CHEZ NOUS QUE JEAN LOUIS A DENICHE CETTE SUPERBE LITHOGRAPHIE.

 

Définition d'une lithographie, en lien ici.    link   

  

 

  Tableaux 4711

                                   LA BONNE AVENTURE

  

Ils ne sont pas admirables ces personnages!

 

 

Tableaux 4714

 

 

 Quel contraste saisissant du visage de la" fée carabosse"diseuse

de la bonne aventure et celui de la jeune fille d'une très grande beauté,

dont les yeux se perdent indéfiniment dans un rêve.

Mais à quoi pense t'elle me direz vous.....? A l'amour certainement.....

Je pense que l'homme est à même de comprendre le désir des femmes......

 

NON, me dit Josianne;

Je me serais trompé alors....!!!!!   Bref, je m'égare...!!!!

 

Que  peux t'elle bien lui annoncer....?

 

Revenons au sujet principal.  Vous avez remarqué ces magnifiques dentelles

 qui ornent le pourtour  de la poitrine de ces jeunes filles? Et aussi les manchettes?

 

Tableaux 4715

 

 

Ne serait ce pas du poinct par hasard?

 

Quand pensez vous?

 

 

Cette lithographie est intitulée:          LA BONNE AVENTURE

de F. VALLY d'après le tableau de Melle HUMBERT

 ( Léonie Vignot) 2e médaille du salon  Lyon 1901

Née à Lyon le 16 février 1878, décédée en 1960.

 Léonie Humbert-Vignot est formée à l'école des beaux arts de Lyon.

Elle est l'élève de Tollé, d'Alexandre Bonnardel et à Paris d'Edouard Toudouze

Baschot et Rosier. Elle peint surtout des figures, des nus, des portraits,

 particulièrement connus pour leur tonalité pastel. Mention honorable

 au salon des artistes Français(1908) et médaille de bronze.

Elle expose à Lyon depuis 1896, ainsi qu'à Paris.

 

Très "difficile" de trouver de la documentation.

 

Jean Louis.

 

Bonne nuit et beaux rêves..!!

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 21:00

COMME VOUS LE SAVEZ JEAN LOUIS EST PASSIONNE DE LECTURE SUR LA DENTELLE.

De temps en temps, je vous ferai découvrir ses"coups de coeur".

 

Aujourd'hui nous allons parler de vos yeux .....mesdames les dentellières.

 d'après G-M- MILLOT

    VOS YEUX      Editions Médicis - Paris  1950.

 

 

 

Bien souvent Josianne me repproche de ne pas écouter ce qu'elle me dit....!!!

et je lui répond que je suis un peu sourd....!!!!

Je viens de trouver la réponse à ce trouble. (il est bien question de la vue.)    Ahhhh bon....!!!!

 

 

" Regarder et voir son deux choses différentes. Tant d'individus promènent seulement leurs yeux

 sans prendre conscience de ce qu'ils voient. Il faut penser ce que l'on voit et par conséquent

 savoir regarder.

 

Regarder est l'acte physiologique....

Voir est l'acte mental....

 

Voir, c'est le fait pratique des yeux, c'est porter en tout état de cause la sensation au cerveau,

qui, s'il fait son service, reçoit, compare, observe, enregistre. Ainsi, trois fonctions sont en travail:

La vue, l'attention et la mémoire.

Trois fonctions qui se perdent si elles ne servent pas constamment, et particulièrement en

nos temps  bousculés.

 

Les verres ( lunettes) sont plus fréquents dans les villes qu'a la campagne. En effet, le laboureur,

qui suit la charrue,  regarde attentivement son sillon. Il voit sans précipitation, car il fait un travail

dur et ne veut pas avoir à le faire deux fois. Il sait voir et constater. C'est ainsi qu'il a de tout

temps, bien avant et plus sûrement que l'O.N.M...., put dire, par sa seule observation, le temps

d'aujourd'hui et de demain. Il sait se servir de ses yeux et n'est candidat aux verres que

bien rarement.

 

Parmi les gestes ennemis de la vue, il faut penser aux rêveries sans but fixe, avec les yeux perdus

dans le lointain. Rien n'est plus mauvais, car l'oeil ne fonctionne plus, mais se crispe.

C'est une position des candidats à la presbytie, ce regard fixe a un rapport assez étroit

avec l'attitude des gens à qui l'on parle mais qui n'entendent pas  et que l'on appelle des

"sourds psychiques. Ils font répéter plusieurs fois la même phrase et si, excédé, on refuse

de la redire, ils font un effort sur leur mémoire auditive et retrouvent très bien ce qu'ils avaient

semblé ne pas entendre.

 

 

Inspiré du "BATES- SYSTEM"

 

  à méditer mesdames. Jean Louis 

 

 

Nous sommes comme le laboureur, nous les dentellières, nous ne voulons pas refaire notre travail,

prenons le temps d'observer notre modèle, même si nous avons les"verres" devant nos yeux.....!!!!

Josianne

 

Si le sujet vous intéresse, laisser nous vos commentaires, nous en avons d'autres de ce style......

Partager cet article
Repost0