Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de josidentelle
  • Le blog de josidentelle
  • : blog dédié à la passion de la dentelle, et des travaux manuels. Et des chats qui m'accompagnent dans cette démarche.
  • Contact

  • josidentelle
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. 
Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées.
J'aime tous les travaux manuel
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées. J'aime tous les travaux manuel

Pour les cours et stages,voir en bas du blog

54239291-AWARD-DE-MAI

merci Gisou, je suis fière de ton présent

 

award[1]

 

merci, pour ces récompenses

Recherche

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:43

CE MATIN, POUR POUVOIR PARTIR, IL M'A FALLU DENEIGER.

 

Photos-de-neige-et-divers 5604 

 

 

Photos-de-neige-et-divers 5550

 

 J'ai reçu un sérieux coup de main de:

 

Mes-chats 0822

Bourru, n'a pas eu peur de se mouiller, elle m'a accompagné et m'a soutenu tout le temps.

 

Pendant que Tokina,

 

Mes-chats 9657

 

Et que ptite' mine,100 3899

 

Heureusement, que bourru était là....!!!

 

 Img0122 

   

Qui va prendre le relais demain?

 

 chatsurhamac

 

 

Bonne soirée

Repost 0
Published by josidentelle - dans Nature
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 20:33

DE MADAME BOUFFLERS A VOLTAIRE

 

                             De plaire un jour sans aimer j'eus l'envie;

                              Je ne cherchais qu'un simple amusement;

                                L'amusement devient un sentiment,

                                  Le sentiment le bonheur de ma vie.

 

 

 

La pensée du soir.

 

 

snoman[1]

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 21:41

Mesdames les dentellières, vous aimez réaliser des éventails en dentelle.

Mais connaissez vous son origine et son histoire?

Arme de la féminité,  aux langages multiples.

 

Ici les éventails de Chantal Hervieux, Blondes et polychrome de Caen. (couvige de Blavozy) couvige-Blavozy-2010 4737 

  

Son origine remonte dans les profondeurs de l'antiquité.

D'estiné à protéger du soleil, à rafraichir et à repousser les insectes.

 

On le nommait autrefois, et ce jusqu'au XVIe siècle : ESMOUCHOIRS

 

De simple écran, il devient plissé à partir du milieu du  XVIIe siècle. La demande 

est tellement importante que la production nécessite la fondation d'une corporation

spéciale de maîtres éventaillistes. 

 

 

Au milieu du XVIIIe siècle Paris comptait plus de 150 ateliers éventaillistes, où travaillaient

6000 ouvrières.

 

                                          Photos du livre: éventails

 

éventail," écran"

 

eventails 5775

 

 

DSC00508

 

 Ici de plus près.

 

DSC00510

 

 

                                          Celui ci, collection privée.  DSC00518

 

 L' EVENTAIL, OU LE VENTILATEUR MANUEL.

 

Rien n'est simple de ce qui est employé par les femmes au grand art de plaire.

Qui s'en douterait?

Il ne faut pas moins de quinze ou vingt personnes pour fabriquer un éventail.

 

Ce sont d'abord les tabletiers qui font la monture, en termes de métier, le bois,

c'est à dire l'ensemble des lames de bois, de nacre, d'os ou d'ivoire, appelés brins,

qui formeront le dedans de l'éventail et les deux brins, plus hauts et plus forts, qui,

sous le nom de panaches, protégeront la feuille de l'éventail quand il sera fermé.

 

Les brins, une fois débités, sont remis au façonneur, qui doit leur donner avec une lime

la forme voulue, puis au polisseur, puis au découpeur.

 

Viennent ensuite le graveur qui burine les brins, le ciseleur qui les sculpte en les ajourant,

le doreur qui les dore et l'ouvrier dont la fonction est d'y poser des paillettes d'argent

oxydé, d'acier bruni, d'or ou de cuivre. Et tout cela n'est pas encore le pied de l'éventail,

car il faut réunir les brins et les panaches avec une broche de métal qui en fait la rivure.

 

Pendant ce temps, sur une feuille de vélin, de canepin, de soie ou de crêpe, le feuilliste

a peint à gouache tel ou tel sujet qui est composé pour être reproduit par la gravure

ou la lithographie et qui servira de modèles pour le coloriage des épreuves.

 

quelquefois c'est un artiste éminent qui ne dédaigne pas de décorer un riche

éventail en y peignant des figures galantes, des conversations, des paysages,

de petits médaillons qui, ne devant pas être multipliés par la gravure, font de

l'éventail ainsi orné un exemplaire unique et d'un grand prix. 

 

 

Maintenant, il reste a fixer cette feuille sur la monture: pour cela, on allonge

les brins en y introduisant de flèches souples et minces qui porteront le papier

ou la soie qu'on a d'abord plissés, puis on dore la bordure, ensuite on enjolive

les brins et les panaches en y incrustant des reliefs en couleur ou de petits miroirs.

 

Enfin la visiteuse vient mettre la dernière main a l'ouvrage et en achever la tournure

en y ajoutant des glands, des houppes, des marabouts et, lorsqu'on a fini de forger

cette arme redoutable de la coquetterie, on l'enferme dans un étui comme une lame

de bonne trempe dans un fourreau.

 

 

Pour une Espagnole, toutes les intrigues de l'amour, toutes les manoeuvres de

la galanterie  sont cachées dans les plis de son éventail.

 

Les audaces furtives du regard, les aventures de la parole, les aveux risqués,

les demi mots proférés du bout des lèvres, tout cela est dissimulé par l'éventail

qui a l'air d'interdire ce qu'il permet de faire, et d'intercepter ce qu'il envoie.

 

 

 extrait de : L'art dans la parure et dans le vêtement par Charles Blanc

Paris 1882.

 

 - Eventails : Alexandre F. TCHERVIAKOV.

 

 

 

Bonne soirée

 

 

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 21:15

AUJOURD'HUI, POUR VOUS CHANGER UN PEU DE LA DENTELLE,

jE VAIS VOUS CONTER UNE FABLE DE LA FONTAINE......

 

MAIS EN GAGA.

 

 

 

"Dans les bois du Pilat, y'avait un babiele de corbeau qu'avait le babaud

et barontait sur un fayard qu'était caffi de babets.

 

 

Dans une boge y tenait une rigotte pleine d'artisons qu'il avait tiranché

à la Jeanne de Doizieux, pendant qu'elle écartait son linge.

 

La rigotte elle était toute ébouillée, qu'on aurait dit qu'elle venait

de la gandouse.

 

A travers une coursière, un renard faisait son viron en débaroulant

du crassier de Méon, au pas de la manu, en tachant moyen de remplir

son gandot.

 

ça changera des racines se dit cette jarjille!!!!!

Alors y z'attaquent une piaillée.....

 

Alors mon belet ça broge?? Tu me fais tirer peine.

 

Fouilla, j'arrête pas de gueniller, ma matrue est un vrai garagnat;

elle est toute émaselée. Beauseigne, elle n'arrête pas de quiner, et

ça me fout la lourde!!!!!

 

Fouyaya, mais t'es franc joli que t'as mis tes roupiannes du dimanche.

 

Je vais pas t'aquiger mais si tu basseuilles aussi bien que t'es beau

 comme un litre, on va te nominer le champion des rapetarets de Sainté!!!!

 

Quand il entend ça, le machuré à plume y se sent plus.

 

Il devient tout bayard et il a les quinquets tout gonfles, bref y prend

la grosse tête.

 

Alors y prend un grand bol d'air et ouvre tout grand son caquet pour beurler

quéques aneries.

 

Et v'lan, v'là la fourme qui débaroule tout de traviole sur les barabans,

miladzeu!!!!!

 

Le rouquin à cacasson qui voulait pas rentrer à point d'heure, y saute

sur la tomme et s'en met une pleine ventrée.

 

Quand il est couffle, y se met à jabiasser et dit à l'autre bayayet,

qui en a les ébarioles:

 

Pauvre badabeu, écoute moi rien que, quand tu broges, un tant soit peu,

dis toi qu'il y aura toujours des faramelans qui viendront te camphrer

pour tacher moyen de te piquer tes yas ou pour chicoter dans ton gandot.

 

C'est pas la peine de tauner, ce que je viens de te piailler valait bien

un mate-faim, pas??

 

Alors maintenant que t'es éjaillé, fais pas la bobe et prend pas la lourde.

 

Alors sans adieu, grand bazut!!!!!!"

 

 

 

Vous aurez bien sûre reconnu cette fable de La Fontaine.

 

De laquelle s'agit il ?   Même si elle a été transformé par un de amateur de gaga.

( parlé Stéphanois), vous la reconnaissez.?

 

 

Bonne soirée

 

    8405yc5m[1]                                                                  

Repost 0
Published by josidentelle - dans Divertissements
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:40

AU COURS DE ST JEAN BONNEFONDS, LE MERCREDI APRES MIDI, de 14h à 16h.

 

ANNIE NOUS A FAIT VOIR, LE  PATCH QU'ELLE EST ENTRAIN DE FAIRE.

 

St-Jean-Bonnefonds 5695

 

 

Annie, m'avait demandé quelques petits sujets à réaliser en dentelle,

pour les coudre sur son patch. Bravo pour ton choix de couleurs.

 

St-Jean-Bonnefonds 5698

 

St-Jean-Bonnefonds 5699

 

 

St-Jean-Bonnefonds 5700

 

Au centre, une superbe broderie.

 

St-Jean-Bonnefonds-5702.JPG

 

 

 

St-Jean-Bonnefonds 5703

 

 

Il lui reste quelques finitions à faire, mais voici déjà un très bel ouvrage.

 

Félicitations Annie pour ce beau mélange de techniques.

 

 

Bonne soirée 

Repost 0
Published by josidentelle - dans cours et stages
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 18:39

JE NE VOUS OUBLIE PAS LES FILLES....!!!!!

 

Mardi, plusieurs des filles du groupe du CE casino, se sont étonnées

de ne pas se voir sur le blog.

C'est fait les filles, c'est pour aujourd'hui..... 

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5671

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5672

 

Je retrouve le même groupe que l'an dernier, les mardis de 12h à 14h.

Pendant la pause déjeuné, quoi de mieux que de faire de la dentelle....!!!

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5664

Emeline a fini le petit oiseau.

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5661

 

Elle commence l'escargot.

 

les-realisations-de-me-eleves-2010-5674.JPG

Marie Thérèse fait un chat.

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5665

 

Monic, nous présente son collier, elle était venue en stage bijoux cet été.

Il lui va à merveille.

La petite étoile va aller rejoindre l'arbre de Noël.

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5668

 

 Michèle, se bat avec les épingles

les-realisations-de-me-eleves-2010 5670

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 Son marque page est terminé.

les-realisations-de-me-eleves-2010 5676

 

Plusieurs  bonhommes de neige, c'est de saison. 

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5666

  

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5673

Quelques grandes étoiles, aussi.

 

Des photos la prochaine fois......

 

Bonne semaine les filles, à la semaine prochaine, dernière séance avant les vacances.

Et la fin de l'année 2010.

 

 

 

Bonne soirée.

Repost 0
Published by josidentelle - dans cours et stages
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:43

TOUS CES NOMS VOUS PARLENT T' ILS?

 

En parcourant le livre de Charles Brun: costumes des provinces Françaises,

je suis tombée en extase devant ces coiffes.

 

Surtout sur le chapeau a l'ombrage.....!!!!

 

001

 

                            

Une mention spéciale est due au chapeau à l'ombrage, porté surtout dans le Velay.

 

Voici trois types de coiffures Vellaves.

 

 

Un bonnet blanc serré sur le haut de la tête par un large ruban noir.

Un petit chapeau de feutre noir sur la coiffe blanche.

Un  noeud posé en papillon sur une coiffe en éventail.

001-copie-1

 

Le Gévaudan, le Velay et le Vivarais faisaient administrativement, sous l'ancien régime,

partie du Languedoc: Mais ils forment, en réalité, une région à part, montagneuse et rude,

que les moeurs et le climat rapprochent plutôt du Rouergue et de L'auvergne.

 

 

 M Balmelle assure que les anciens costumes de la FRANCE PITTORESQUE

D'ABEL HUGO ( 1838) , se sont conservés jusqu'au premier quart du siècle dernier.

 

Vous pouvez voir ce livre sur le blog de FEMME EN 1900.    link 

 

Allez lui rendre une petite visite, vous qui aimez l'ancien.

 

 

Que pensez vous de cette mode des coiffes et chapeaux, n'aimeriez vous pas en porter?

 

Bonne soirée

Repost 0
Published by josidentelle
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 21:40

QUELQUES REALISATIONS DU COURS DU MATIN.

 

                                                  Marie Thérèse, la boite ouverte. 

les-realisations-de-me-eleves-2010 4688

 

En cours de montage. 

les-realisations-de-me-eleves-2010 4689

 

                                                     Toujours Marie Thérèse.

les-realisations-de-me-eleves-2010 4693

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 4691

 

 

                        Anne Marie, réalisation pour le téléthon. 

les-realisations-de-me-eleves-2010 4972

 

les-realisations-de-me-eleves-2010 4975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COURS DU SOIR.

                                                                Claudie 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5648

 

Rose, une boule de noël encore sur le carreau, en fin de parcourt. 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5655 

 

                                                                  Raymonde 

les-realisations-de-me-eleves-2010 5652

   

les-realisations-de-me-eleves-2010 5659

  

les-realisations-de-me-eleves-2010 5658

 

 les-realisations-de-me-eleves-2010 5653 

Raymonde est en retraite à partir de ce soir.....

Lorsque l' on voit toutes tes réalisations quand tu étais en activité......

Que vas tu nous faire, maintenant .....!!!!

 

Bonne retraite Raymonde.

 

 

Bonne soirée 

Repost 0
Published by josidentelle - dans cours et stages
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 15:53

BRAVO A TOUTES CELLES QUI M' ONT DIT:     LE CHANTILLY.

 

Et oui mesdames c'est bien du masculin.....!!!!

 

Jamais dentelle n'a fait autant l'admiration des hommes, mesdames.

Par son incomparable douceur, son extrême légereté, son charme exquis,

sa transparence discrète; ne peux que vous mettre en valeur.

(Neigeux fabule)

 

                                        Dentelle main, fuseaux  "coiffure" soie noire

                                        qui ne pèse que 7 grammes

DSC00346

 

  

Les femmes de  l'île de France avaient fait de la dentelle dès le XVIe siécle,

Chantilly, ses dentelles noires et blanches avec l'aspect mousseux de la crème battue,

évoque à l'esprit grâce noble et légère, nourriture immatérielle.

Née à l'ombre du château de Montmorency, la dentelle de chantilly allait émigrer

dans le Calvados et se trouver bien de l'air marin. Sous la coupole de son ciel délicat,

la province qui englobait Paris comptait nombre de dentellières. Dix mille familles

vivaient de cette industrie et, dès l'âge de dix ans, filles et garçons, au début du XVIIe

siècle, étaient assidus à la manufacture pour y apprendre à faire des passements.

 

 

 

Chantilly est devenu au XVIIIè siécle le centre de ralliement des dentellières de l'île de France

Après les débuts artistiques fort modeste de la gueuse et du point de Paris, qui copiaient

en plus ordinaire les Malines et les Valenciennes de cette époque, Chantilly se créa

une réputation très grande quand il appliqua son industrie à la production des dentelles noires.

 

On remarque dans les anciens Chantilly, soit blancs, soit noires, beaucoup de dessins à vases

et corbeilles fleuries, très fréquent dans la fabrication de céramique de Chantilly,

renommée à cette époque.

                                  Dentelle main fuseaux  Chantilly blanc  " BARBE"

DSC00398

 

 

 La matière employée:

Dans les dentelles noires est une soie appelée grenadine d'Alais: (ville du Gard)

Les fils retors qui la composent perdent par cette torsion une partie de leur brillant,

ce qui a fait croire que le Chantilly était en fil de lin noir.

 

Dans le chantilly blanc c'est essentiellement un fil de lin.

Celui ci plus léger que le noir plus souple aussi sert à la confection des voiles et écharpes.                             

(Beaucoup plus rare et difficile à trouver aujourd'hui.)

 

 

                             Chantilly réseau primitif ( Fond chant) sur neige.....

DSC00368

 

 

Le réseau primitif de cette dentelle, est un losange traversé en haut et en bas par un fil

horizontal on le dit souvent fond chant, par abréviation de Chantilly.

L'ancien réseau en losange a fait place à une maille hexagonale ou maille d'Alençon.

 

Après avoir fait la fortune de Chantilly, cette fabrication s'est transportée en Normandie

( Caen , Bayeux...)  C'est là qu'elle a pris une extension considérable.

Les dentelles noires ont été portées  a un degré de perfectionnement qu'elles n'avaient

jamais atteint aux époques précédentes. Dans cette spécialité le "moderne"est très supérieur

à l'ancien.

 

DSC00363

 

 

La fluidité de cette dentelle, qui lui permet de passer au travers une alliance,

sans risque de l'abîmer.

 

 

Dentelle main.

DSC00379

 

Le chantilly est une dentelle faite aux fuseaux, par bandes( melles) d'à peu près 23cm de large.

Ces melles sont jointes par un point de raccroc à peu près invisible, mais peu solide.

 

                                        Dentelle main. (fuseaux) DSC00392

 

 

Le point de raccroc:

C'est vers 1784 qu'une ouvrière de Vaux-sur-Aure, nommée Cahanet,

inventa, dit-on le point de raccroc, qui facilite beaucoup la réunion des bandes

de dentelle, et fut un perfectionnement de fabrication qui permit de faire des grandes pièces,

telles que robes,châles, fichus.

Il est fait à l'aiguille, avec le même fil que celui utilisé pour le réseau.

 

Noir où blanc, le Chantilly fût teinté de rouge...!!!

Chantilly tomba en 1793. Considérée comme manufacture Royale,

elle fut la victime de la fureur démagogique: Dentellières et patrons périrent

sur l'échafaud.

                                            Dentelle main, époque Empire.

DSC00394

 

 

 Vers 1835, la dentelle noire redevient à la mode, mais à fond double; puis après,

elles firent revivre le fond d'Alençon. 

 

Vers 1860, la dentelle mécanique fit son apparition et copia très avantageusement

les dentelles mains.

 

 

Quelques dentelles mécaniques.

Sur fond de neige.....!!!

DSC00369 

 DSC00370

                                                    

                      Dentelle de Calais.(Qui peut être apparentée au Chantilly)

DSC00376

 

 De plus près.

 

DSC00373.JPG

 

 

Une dentelle main sera toujours plus chaude au regard, plus soyeuse au touché,

plus légère......elle a une âme....et elle dégage une odeur très particulière,

dû a la teinture de la soie.

 

Ce ne sont que mes observations, et n'engage que moi.

 

 

 

Nos références:

 

- Broderies et Dentelles de Ernest Lefébure

- Histoire de la dentelle de Bury Palliser

- Dentelles et dentellières de France de G M Tracy

- L'art de reconnaître les dentelles E Bayard

- L 'art dans la parure de Charles Blanc

- Dentelle Polychrome de Courseulles

 

 

Neigeux a t' il répondu à votre attente?

 

 

 

Bon dimanche

 

 

 

 

Repost 0
Published by josidentelle - dans Les aventures de Neigeux
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 10:26

En détaillant l'encyclopédie de Thérèse de Dillmont, dans sa rubrique dentelle,

mon attention a été attiré par ce petit objet.

 

Fuseaux--et--encyclopedies 5589

Mais à quoi peut il bien servir?

 

Donc lecture très attentive de ces explications.

 

Le croise-fils.

 

Après avoir été initié aux premiers éléments de la dentelle aux fuseaux on fera bien de

s'exercer à la guipure d' Italie ou à la dentelle Russe, qui se composent de brides et

de parties tissées formant galon.

 

Pour arriver à faire très régulièrement ces parties tissées à la main au milieu des parties

ajourées par les brides, on a inventé une petite machine fort ingénieuse pour faciliter

le croisement régulier des fils.

 

Cet appareil que l'on nomme croise-fil se compose de deux claviers mobiles,

 montés  aux deux tiers de la longueur totale sur un axe. Les deux branches des claviers

 sont montées l'une sur l'autre à angle droit.

 

Les branches les plus longues ont à leur extrémité un trou dont l'une des ouvertures 

est placée au bout de la branche et l'autre sur le côté.

 

C'est par ces oeillets que l'on fait passer les fils qui descendent des fuseaux.

 

Les branches courtes sont également percées d'oeillets transversaux par lesquels

on fait passer une aiguille sur laquelle reposent les fils enfilés dans les deux

branches longues.

 

L'extrémité des branches courtes est recouverte d'un cylindre creux, fendu sur toute

sa longueur et que l'on peut enlever, lorsqu'il est nécessaire d'ajouter des fils

supplémentaires.

 

les fils une fois montés,on fixe sur les deux côtés de l'axe un petit ressort,

qui est indépendant du croise-fils et on fait pénétrer les deux extrémités du ressort

dans le creux des cylindres.

 

Par la pression que l'on exerce sur les branches rendues solidaires par le cylindre creux,

les branches longues changent de position; celles qui se trouvaient sur le métier remontent

et celles qui étaient relevées retombent et les fils sont croisés comme sur un métier à tisser.

Après chaque mouvement que l'on fait; les bords et la lisière se font comme

à tout autre genre de dentelle.

 

Le voici sur le coussin.

 

Fuseaux--et--encyclopedies 5569 

 

Je n'ai jamais rencontré ce genre d'outil, si certaines d'entre vous le connaissent,

j'aimerais bien savoir si réellement il est efficace?  J'en doute, du moment

qu'il ne fait plus parti de nos outils courants...!!!!

Je pense qu'il est plus rapide de  travailler un beau mat avec nos fuseaux....!!!

Mais ça n'engage que moi.

 

Qu'en pensez vous  les spécialistes de la dentelle slovène????

 

 

    

Tokina, elle, préfère .....son coussin... 

 

Mes-chats 9657

 

 Car là, il neige....et de plus en plus fort....!! chez vous aussi?

 

Photos-de-neige-et-divers 5604

 

 

Bonne journée au coin du feu.

Repost 0
Published by josidentelle - dans Matériel dentellier
commenter cet article