Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de josidentelle
  • : blog dédié à la passion de la dentelle, et des travaux manuels. Et des chats qui m'accompagnent dans cette démarche.
  • Contact

  • josidentelle
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. 
Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées.
J'aime tous les travaux manuel
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées. J'aime tous les travaux manuel

Pour les cours et stages,voir en bas du blog

54239291-AWARD-DE-MAI

merci Gisou, je suis fière de ton présent

 

award[1]

 

merci, pour ces récompenses

Recherche

2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 18:33

AU SALON DE LA CROIX ROUSSE, LES ATELIERS DU COSTUME     link

 

PRESENTAIENT EN AUTRES, CETTE ROBE.

 

DSC02524

 Mais connaissez vous son histoire????

 

C'est au XVIIIe siècle, dernier mois du règne de Louis XIV

que les femmes de la cour qui en avaient assez de porter la robe dite "volante" imposée par

Madame de Montespan ( pratique pour cacher ses grossesses) et qui n'était pour elles

qu'un "déshabillé", taillèrent et montèrent en cachette une robe de ce type.

 

Elles demandèrent au Roi son accord et c'est ainsi que naquit

 la première robe crée par les femmes pour les femmes.

Jusque là, ce rôle était celui des tailleurs. ( les hommes)

 

La robe fut appelé plus tard robe Watteau, bien que ce peintre n'en fut qu'un interprète admiratif.

 

Salon--Lyon-Croix-Rousse-15-16---10-2011 5307

 

Ici elle est déclinée en toile de jouy, qui represente bien l'époque.

particularité, le manteau est intégré au dos de la robe.( dommage pas de photo)

 

 

 
Toile de Jouy tendue sur un fauteuil.

 

De nos jours, la toile de Jouy est une étoffe de coton dite indienne sur laquelle

sont représentés des personnages avec décors ou des paysages.

Les dessins sont le plus souvent monochromes, rouges ou violets (aubergine)

sur fond écru ou bistre mais peuvent se décliner dans d'autres coloris, rose,

bleu clair ou marine, vert clair ou foncé voire beige ou gris.

Parfois, les couleurs sont inversées, c'est-à-dire qu'on peut avoir des dessins de teinte

écrue ou bistre sur des fonds colorés.

À l'origine, ce type de toile fut créé dans les ateliers de la manufacture fondée

en 1760 par Christophe-Philippe Oberkampf sur la commune de Jouy-en-Josas

(actuellement dans les Yvelines en France). L'emplacement fut choisi en raison

de la présence de la Bièvre et de ses qualités chimiques propices au lavage des toiles.

Cette manufacture devint rapidement l'une des plus importantes indienneries du XVIIIe siècle

et a laissé son nom dans l'histoire de l'art décoratif.

Ce sont surtout la variété de ses motifs imprimés qui ont fait sa renommée,

et ce grâce à des artistes, des peintres reconnus, comme Jean-Baptiste Huet.

 

 

 

Si vous êtes intéressés par ces petits retours sur l'histoire, d'autres articles vont voir le jour.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Merci Josianne pour ce cours d'histoire!!bisous


Répondre
J


J'aime a apprendre et a faire partager....


Bisoussss



C

Merci pour cette petite page d'histoire bien intéressante, et pour les recherches.
Biz


Répondre
J


Bisousss Coco



G

merci pour tous ces renseignements !!!!! c'est vrai que le pratique de ces belles robes était limité et seulement pour celles qui n'avaient rien à faire !!!! bravo pour cette érudition. Bises


Répondre
J


Nous apprenons beaucoup de choses  intéressantes dans ces salons....J'adore ces échanges de connaissances.


Bisousss



C

Merci de nous faire connaître cette partie de l'histoire des costumes
Bonne soirée


Répondre
J


Ce n'est qu'un complément avec les dentelles, l'histoire est riche d'anecdotes....un plaisir pour nous de les découvrir.


Bisoussss