Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de josidentelle
  • : blog dédié à la passion de la dentelle, et des travaux manuels. Et des chats qui m'accompagnent dans cette démarche.
  • Contact

  • josidentelle
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. 
Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées.
J'aime tous les travaux manuel
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées. J'aime tous les travaux manuel

Pour les cours et stages,voir en bas du blog

54239291-AWARD-DE-MAI

merci Gisou, je suis fière de ton présent

 

award[1]

 

merci, pour ces récompenses

Recherche

21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 21:22

LA COMMUNE ORIGINE AUX DEUX ARTS.

 

Au Puy l'on voit très clairement, dès1578,les mêmes négociants s'intituler indifféremment

passementiers , brodeurs ou tissotiers de soye. plus tard ,vers 1610,ils se scinderons en

deux branches : les brodeurs ou passementiers , qui continuerons le métier primitif ,

et les dentelliers, spécialisés dans une branche à laquelle l'inappréciable bon marché du

carreau à dentelle donnera en Velay une magnifique expansion.

Le nom des derniers s'explique par lui même; le double vocable des premiers leur vient

du passement et de la broderie qu'ils exécutent, en fils d'or, d'argent ou de soie.

Le passement , qui donne tout d'abord aux industriels de la soie leur qualification

 professionnelle, (passementiers,) est resté également dans l'industrie dentellière,

affirmant ainsi, une fois de plus, la commune origine des deux arts.

La broderie , dont le vocable vient du mot celte "brozd", désignant une pointe, a ,elle

aussi, donné d'abord son nom aux artisans de la soie, "brodeurs" et aux produits de l'industrie

dentellière "pointes".

 

 

blog josidentelle424

 

Le commerce de la soie apparaît au Puy dès 1560 ,mais son existence est de courte durée;

il fait bientôt place à l'industrie dentellière, qui, depuis trois siècles, y est encore florissante.

Ce fut en 1633 que disparut momentanément du Puy le commerce de la soie, pour n'y

réapparaître que beaucoup plus tard. 

Une déclaration du Roi venait de faire "défense de porter aucunes découpures, broderies

de fil, soye, capiton, or ou argent, passement, dentelles, poincts coupéz, entretoiles et

autre enrichissement manufacturéz tant de dans que dehors le Royaume,-et à tous marchands

lingers de trafiquer desdits ouvrages." Enregistrée en 1633,aussitot appliquée.

Si  St Francois Régis, se faisant l'avocat du peuple Vellave, parvint à sauver la dentelle en

obtenant du Roi le retrait de sa prohibition,l 'industrie de la soie Ponote (le Puy) ne se

releva pas de ce coup terrible. Désormais tous les commerçants de dentelle et de soie

se spécialisèrent uniquement dans l'industrie dentellière.

 

 

blog josidentelle425

 

blog josidentelle426

 

( En observant ces dentelles, de beaux excercises en prévision....!!!

 et des mises en carte à faire..!!!)

Qu'en dites vous?

 

 

 blog josidentelle427

 

 

blog josidentelle428

 

 

 

Ce ne fut qu'au 18ème siècle que la soie revint en honneur au Puy , timidement d'abord,

de 1700 à 1740 ; avec plus d' ampleur dès 1750.

Ce fut seulement au 16ème siècle que la dentelle naquit en Velay et qu'il exista au Puy

des marchands de pointes,- (las poïntas), en langue Vellave, - (los puntas), en Espagne

où la dentelle du puy  eut son principale débouché. Ce mot, du reste, est la meilleure

preuve de la date de l'industrie:     C'est au 16ème que la dentelle fut un tissu à longues

dents pontues, en forme de triangle très allongé, dessinant une série de pointes autour des

collerettes, fraises, des robes et des aubes. (Essentiellement  des passements d'or et d'argent)

 

Ce fut grâce à Thomas-Antoine que Louis XIV affranchit les dentelles du puy des onéreux

droits d'octroi qui leur étaient appliqués jusque là. 

Un inventaire de 1750 nous fait connaître des dentelles," La Laussonne, La Monistrolle,

La Brives, La Chaumeline, La Fay, La Langeacque," portant le nom du terroir qui les fabriquaient.

 

 

blog josidentelle429 

 

 

 La maison (Oulion-Robert), forma le premier des Falcon.

Ont succédé, depuis, les Achard, Fontanille, Farigoules, Oudin, Ferry, Bérard Blanc,

ces derniers créateurs de la Prévoyante dentellière, de la Chambre Syndicale

et de la Dentelle au foyer. Enfin, la précieuse collaboration artistique de M Chaleyé,

en ouvrant des horizons nouveaux à la fabrique Ponote, vint lui assurer une vigueur

nouvelle et un lustre sans précédent.

 

       Extrait du livre : "Les origines de l'industrie de la Dentelle et de la Soie en Forez et en Velay"

                                                     

                                                               A.BOUDON-LASHERMES

 

 

blog josidentelle430

 

 

 

 Planches de dentelles  issues du fascicule   LA FOREZIENNE   de la fabrique de Usson en Forez

 

Nous attendons de plus amples renseignements sur cette fabrique.

 

 

Bonne soirée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Tu peux remercier ton cher et tendre pour l'histoire de la dentelle et ton livre est magnifique!!
Tu as encore de quoi faire!!
Gros bisous


Répondre
J


Merci pour lui, il va apprécier.....le travail ne manque pas en effet...!!!


Bisessss



H

beau travail, bravo à vous deux.
Surtout n'écoutez pas Gabrielle et ne cherchez surtout pas le château de Sainte Sigolène qui est en fait le château de Monistrol......

Continuez....


Répondre
J


Je comprends mieux pourquoi ce château m'était inconnu....!!! Mais qu'as tu fais boire à Gabrielle???


Du vin blanc de Hongrie...!!! si délicieux...où est elle restée sous le charme des récits de Paul...!!!


A bientôt,


 bises à vous deux



L

Que l'histoire de la soie et de la dentelle est intéressante......et si bien résumée pour notre bonne compréhension !!!!!!Merci jean Louis ....
Quant aux photos des modèles de dentelles ,elles sont superbes ....et j'aimerais bien en denteller quelques unes .....Existe-t-il les cartons ?????
En tout cas un grand merci d'éclairer nos lanternes et de nous rendre un peu moins ignares en la matière .....(Cependant ,il n'est pas sûr que l'on retienne tout par coeur !!!!! j'espère que tu ne
nous feras pas une interro écrite ... LOL ...)...
Bonne soirée .......
Gros bisous à tous les deux et à neigeux ....
Michelle.


Répondre
J


C'est une exellente idée.....interrogation écrite....nous allons y songer.....Mais es ce que le professeur J L


se rappelera de tout...????


C'est un plaisir pour Jean Louis de faire partager sa passion de la dentelle et de ces lectures.


Pour les cartons il faudra attendre un peu....Tu n'es pas la seule à me le demander.....Je vais m'y pencher dessus...cet hiver....quand la neige aura recouvert le sol et que nous serons près du
feu...Neigeux m'aidera  peut être un peu....Il s'impatiente dans sa boite à dentelles...!!!


Bonne soirée à bientôt


Bisoussssssss



M

Allez on se lance!!! et pourquoi pas faire comme ma prof avec le livre de Mirecourt, exploiter ces bordures pour en faire autre chose! si tu as besoin d'idées, je peux t'en donner! lol! grosses
bises à vous 2


Répondre
J


Les idées ne manquent pas.....le temps lui par contre........!!!! Mais je saurrai à qui m'adresser en cas de panne séche....!!!merci.


bises à bientôt



G

Mille mercis Jean-Louis !!!!!!c'est très intéressent à lire et instructif pour une dentellière !!!!!
Tout est superbe à regarder !!!!!!
Josianne tu vas avoir de quoi faire !!!!!!!
Bravooooooooooo pour ce travail !!!!!
Je vous embrasse tout les deux depuis la Provence
Gisou


Répondre
J


Merci Gisou, d'autres articles sont en cours de préparation.....avec des surprises..!!! 


Gros gros bisous



B

Merci à Jean-Louis pour tout ce compte-rendu intéressant.

De bien belles photos en effet, qui nous donnent envie de réaliser pointes et passement.

Ah !! notre bon St François-Régis, qui sauva nos dentellières. Sur tous mes carreaux, est piquée une médaille le représentant.

Bonne journée à vous.
Bernadette


Répondre
J


St François Régis notre st patron (des dentellières) Mais n'oublions pas Thomas Antoine (l'homme de l'ombre) pour son intervention auprès de Louis XIV.


Connais tu le vitrail de l'église de St bonnet le Château, et celui de Arlanc....??? où tu peux voir St François Régis et la dentellière.


Bises de nous deux



C

Merci à J. Louis pour cette belle page d'histoire.
Et oui, il y a de beaux modèles à mettre en carte, mais les journées ne sont pas à rallonges !!!!!
Bisous Josianne.


Répondre
J


Ah, chez toi aussi.....le temps manque...!!! Il va falloir inventer des journées de plus de 24 heures...!!!


Déjà que les nuits sont courtes...!!!


Bises et bonne soirée



S

merci pour cette belle leçon de dentelle!!!il y a aussi de très jolis modèles!
je pense qu'un jour tu vas essayer d'en faire car ils sont très beaux!!bisous bonne journée


Répondre
J


Tu as vu juste, j'y ai bien pensé..... juste question de temps..;!!!


Bises, bonne soirée



F

tu as un trésor ,bises


Répondre
J


Passionné d'histoire sur la dentelle, Jean Louis puise dans ses ouvrages, pour vous en faire profiter.


Bises



D

J'ai l'impression que le "bavard intarissable" a beaucoup écrit.....
Merci Jean-Louis pour ces renseignements.....
Pour ce qui est de la mise en carte et des exercices, je pense que Josianne va se faire un plaisir de s'y atteler.......
Il y en a de très jolies.....
Bisous et bonne soirée à vous deux, Gaby


Répondre
J


Pour une fois c'est lui qui a écrit entièrement l'article......la secrétaire "dentellait".....Il a rouspété après l'ordi qui ne voulait pas faire ce qu'il voulait.....!!!! Mais il s'en est sortie
pas trop mal .....!!!


Comment, tu as deviné que je voulais tenter quelques modèles...!!!! Et bien, quand j'aurai cinq minutes....!!!!


Bisous à vous deux.