Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de josidentelle
  • Le blog de josidentelle
  • : blog dédié à la passion de la dentelle, et des travaux manuels. Et des chats qui m'accompagnent dans cette démarche.
  • Contact

  • josidentelle
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. 
Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées.
J'aime tous les travaux manuel
  • Passionnée de dentelle,j'en ai fait mon métier. Titulaire du CAP ART de la dentelle,je transmets ma passion. Ce blog est pour mettre en valeur les réalisations de mes élèves,échanger avec d'autres passionnées. J'aime tous les travaux manuel

Pour les cours et stages,voir en bas du blog

54239291-AWARD-DE-MAI

merci Gisou, je suis fière de ton présent

 

award[1]

 

merci, pour ces récompenses

Recherche

11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 21:40

Hier soir, je vous ai laissé en compagnie de Maria et de la mise en carte.

 

Aujourd'hui, nous allons descendre d'un étage et voir les machines à fabriquer la dentelle

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1973

 Des machines imposantes et très bruyantes, qui fonctionnent avec des cartes perforées.

façon jacquard, comme pour la passementerie.

 visite-musees-Retournac-le-Puy 1978

 

Depuis quand date les premiers métiers à dentelle?

 

Les premiers essais de métiers mécaniques remontent  au XVIIIè siècle

les métiers à tulle apparus d'abord en Angleterre se rependent en France dès 1807

l'adaptation du système Jacquard sur métier leavers en 1833 permet un véritable

essor de la dentelle mécanique.

Les fréres Malhère mettent au point une machine imitant le mouvement des fuseaux

en 1886. c'est elle qui équipera les entreprises de Haute-Loire.

 

 Auguste Vacher en 1902 crée la première entreprise de dentelle aux fuseaux

mécanique.

En 1960 il existe une centaine de ces ateliers.

 

 

 

A cette étage, de grandes vitrines avec des pièces mêlant broderies et dentelles.

modèles de linge dit "anglais" issus du catalogue de linge de table, entre 1918 et 1925.

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1966

 Le linge anglais

Pour les manufactures de dentelle de Retournac, le linge de maison dénommé commercialement

"cluny" a été très important quantitativement et qualitativement.

C'est à partir des années 1880 que certains fabricants de Haute-Loire, orientent leurs productions

vers les dentelles d'ameublement.

Ces dentelles, de genre "guipure fleurie", se présentent sous la forme d'encadrements montés

sur toile, parfois accompagné d'entre-eux assortis. La toile est incrustée de motifs en dentelles et

est souvent ornée de broderies à l'aiguille réalisées par des brodeuses à domicile.

 

Au sein des fabriques, le linge de maison de genre "Cluny" porte aussi le nom de linge

"anglais" car il est exporté sur les cinq continents et est particulièrement prisé dans l'ensemble

de l'empire colonial britanique.

 

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1970

 

Cette nappe à l'époque, valait son pesant d'or.  (8000 francs d'époque)

Mais quel somme de travail.!  

visite-musees-Retournac-le-Puy 1971

 

 Bien d'autres vitrines imposeraient de s'y arrêter d'avantage, et mériteraient des explications.

 

 

A l'entrée du musée, trône une moto.

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1961

 

Mais que fait elle là me direz vous? Elle ferait le bonheur d'un collectionneur..!!!

 

C'était la moto de la dernière leveuse de dentelle Mademoiselle Rose Durand,

qui se rendait dans les villages de Haute-Loire pour "lever" les dentelles

 

Un livre très intéressant, avec les propos de Rose ni embellis, ni romancés.

du vécu.

 

001

 

Un autre livre tout aussi intéressant, celui de Marthe Alibert,

dentellière et apponceuse.

 

002

Deux livres passionnants sur la vie d'autrefois en Haute-Loire, la dentelle de nos grands-mères

a posséder dans sa bibliothèque et a dévorer sans retenu.

 

Pour le plaisir des yeux quelques dentelles du musée;

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1922 

 

 

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1933

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1954

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1956

 

 visite-musees-Retournac-le-Puy 1960

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1963

 

 

 Acquisitions du musée:

 

dentelle binche, lin, 1700-1725

dentelle aux fuseaux, à fil continu. 

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1987

 

visite-musees-Retournac-le-Puy 1988

 

Volant burano, lin, deuxième quart du XVIIIe siècle. dentelle à l'aiguille.

pièce exceptionnelle de plus de 7 mètres.

 

Le fond est travaillé perpendiculairement à la lisiére, cette technique est caractéristique

de la dentelle de Burano.

 

 

Pour finir, voici mes achats au musée de Retournac.

 

005

 des cartons de dentelle. Ceux ci manquaient à ma collection.

(Ils datent d'avant mon abonnement aux pochettes.)

 

Pour information, le musée édite des pochettes de cartons, d'anciens modèles,

redessinés par Catherine Guilhermet, dentellière professionnelle au musée des manufactures

de dentelles à Retournac. ........De beaux modèles.....

 

004

 N'hésitez pas à le visiter, vous découvrirez bien d'autres trésors.

 

Bonne soirée

 

Partager cet article

Repost 0
Published by josidentelle - dans reportages
commenter cet article

commentaires

dentellière54 13/06/2011 07:51


J'y retournerai bien......
Bisous


Muriel 12/06/2011 22:15


oula, vous en avez vu encore des merveilles...
bisous..Muriel


sharira 12/06/2011 21:24


Merci pour ce reportage ça vaut vraiment le coup de le voir ce musée!!bisous


giselle43 12/06/2011 20:53


Je crois que Jean-Louis aurait craqué devant la moto mais devant toutes ces belles dentelles !!!! merci bisous à tous les deux


Danaou 12/06/2011 20:11


le contact avec de belles réalisations, nourrit la joie du coeur !
Bizzzes de l'Abeille du jardinoux
danaou


madame ségurine 12/06/2011 19:12


voici pourquoi nos robes sont si chargées de dentelle maintenant , Auguste Lefébure grand fabricant et jean phillipe Woth grand couturier vont beaucoup exploiter ce nouveau filon ,, nos robes vont
devenir un présentoir de dentelles extraordinaire surtout lors des grands bals, et ....
holà là redescend sur terre madame ségurine , faut vivre avec son époque , même si les machines ont voulue remplacer ce savoir faire
rien égal le savoir faire de toutes nos dentellières
et heureuse nouvelle pour moi je viens enfin de trouver des cours pas trop loin de chez moi , je vais enfin pourvoir finir mon éventail en septembre
plein de bisous ma petite dentellière


Gisèle Gisou la Dentellière 12/06/2011 17:41


Merci Josianne ,pour la suite de ton reportage sur Retournac !!!!!!!! Les dentelles sont sublimes.
Bisoussssssssssss de Provence à vous deux.
Gisou


Pierrette 12/06/2011 11:23


Merci pour ce beau reportage sur le musée de Retournac.
Il y a vraiment des trésors.
Bonne journée.
Bisous.
Pierrette.


marie777(marie jo) 12/06/2011 08:07


merci pour ce compte rendu
à bientot


luluanis Monique 12/06/2011 06:23


Pour moi ça fait un peu trop loin...mais grâce à toi j'ai tout de même pu voir l'essentiel...merci....
Bisouuuuuuuuus


Maria 12/06/2011 01:10


Merci chère Josy!!!j'aime beaucoup ta façon de présenter et de commenter l'art de la dentelle!!!j'attendais avec impatience la suite du reportage!!je ne suis pas déçue!!je t'écouterai pendant des
heures!!!je croix que tu me fais de l'effet!!!ha!ha!ha!!!pardon Jean LOU!!j'aime aussi quand tu racontes,je vous embrasse tous les deux!!!